AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES ONDINS : CLASSES JOUABLES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La roue du Destin
Ѫ
Ѫ

avatar

Messages : 52

MessageSujet: LES ONDINS : CLASSES JOUABLES   Sam 5 Avr - 14:57








Sous l’océan, le climat est plus paisible qu’en surface, le caractère pacifique et la sagesse des Ondins contribuant à un équilibre idéal pour favoriser la sérénité et à la bonne entente au sein de leur population. Parmi eux pourtant se révèlent parfois des Ondins qui, doutant de l’efficience de leur Oracle, décident de quitter leur Eldorado, et d’autres exilés loin de leur belle Eternia parce que captifs quelque part sur les terres d’Ásgard. Ainsi, on recense quatre classes d’individus, chacune mue par des principes, des ambitions et des aspirations différentes et plus ou moins nobles, ce qui explique l’inimitié qui existe entre certaines d’entre elles.


L’Oracle, ses Protecteurs et ses Ondins neutres

--------------------------------------L'Oracle d'Atlantii

Les oracles (ou prophéties) ondins constituent un aspect fondamental de la religion et de la culture ondines. Sentences prophétiques (concernant généralement l'avenir) qui sont énoncées par les Dieux et délivrées par l'intermédiaire d'un Oracle (aussi appelé Prophète), les oracles ne peuvent être rendus que dans le respect de rites rigoureusement respectés. De plus, interpréter les réponses du Dieu qui s'exprime de diverses manières demande un apprentissage spécifique et requiert une aptitude innée de perception spirituelle. C'est pour cela que l'Oracle n'est pas choisi par son peuple mais à sa naissance par les Dieux eux-mêmes qui le (la) désignent sous forme de prophétie grâce à une marque de naissance en forme de 8 renversé, symbole de l'infini. L'enfant élu des Dieux est confié dès son plus jeune âge à l'Oracle en place qui assurera son éducation jusqu'au moment de sa mort où l'élève remplacera le maître.

En Atlantii, l’Oracle Aylee vient tout juste de succéder à feu son prédécesseur, Ammon, après de longues années d'un dur apprentissage. Aylee reste cependant le plus jeune Oracle que la cité d'Atlantii ait jamais connu et avec l'ascension de Krohn qui menace leur communauté, la majorité des Ondins craint que son inexpérience porte tort à son peuple... Aylee n'en reste pourtant pas moins déterminée à servir au mieux les siens, à honorer la déesse Ceilith et à œuvrer dans l'espoir d'une future paix entre Ondins et Humains.





Les Protecteurs de l'Oracle

Ils sont les gardiens de la cité d’Atlantii et plus particulièrement de son Prophète. Tout comme l’Oracle, ils sont élus par les Dieux selon le même procédé et sont destinés à le servir jusqu’à ce qu’ils soient libérés de leur fonction. Recueillis dès leur tendre enfance au palais de l’Oracle où ils suivent un entraînement draconiens, leur titre de Protecteur de l’Oracle ne devient officiel qu’après le Serment du Sang. Nantis d’une indéfectible loyauté envers leur Oracle, ils ont pour mission d’assurer sa protection aux dépens de leur propre vie et sont dotés pour se faire de dons exceptionnels inhérents à leur fonction.

Les Protecteurs de l’Oracle quittent rarement les murs du palais sauf si l’Oracle doit être escorté dans la cité ou, très exceptionnellement, sur terre. Si la situation l’exige ou si l’Oracle leur en donne l’ordre, ils peuvent être amenés à partir en mission dans le vaste océan ou sur les territoires hostiles d’Ásgard. Pacifistes tout autant que leurs simples compatriotes, ils peuvent néanmoins faire montre d’une férocité rare si la vie de leur Prophète est menacée. De plus, toujours dans le but de servir au mieux leur destinée, il n’est pas exclu que des Protecteurs s’allient avec des humains qui défendent les mêmes valeurs que l’Oracle.




--------------------------------------Les Âmes neutres


Les âmes neutres vivent en paix dans la citée d’Atlantii sans vraiment prendre part au conflit qui déchire les peuples. Ils mènent une existence paisible, dans le confort de leurs demeures et le labeur de leurs tâches quotidiennes. Ils n’ont pas à craindre de réels dangers dans la mesure où les Spadassins n’ont pas les ressources physiques leur permettant de les atteindre pour infliger leur tyrannie.

Droits et soucieux de plaire à leurs divinités, les Ondins neutres s’appliquent à respecter les lois qui régissent leur communauté et à honorer leurs croyances et leur Oracle. Généreux et indulgents, ils ont une ligne de conduite marquée par le respect et le don de soi. Il est extrêmement rare que les Ondins de cette caste s’aventurent jusque sur les terres d’Ásgard à cause du risque omniprésent de tomber sur des troupes de Spadassins ou sur des pirates mais quelquefois, portés par leur gourmandise, les plus téméraires osent braver le danger pour les grappes de conches, une variété de baies localisée à l’orée de Sylvetii dont ils raffolent.







Les Insurgés

Parce qu’ils ont vu certains de leurs proches disparaître ou subir les pires cruautés, les Ondins insurgés ont perdu toutes leurs illusions pacifistes et se battent aujourd’hui férocement non seulement contre Krohn mais contre tout homme qui leur témoigne hostilité, dégoût ou offense. Profondément révoltés par la mentalité et la cupidité des humains, ils refusent de se soumettre aux idéaux pacifiques de leurs pairs et prônent la supériorité du Peuple de la Mer au mépris de celui de la terre voué à l’extinction. Ces Ondins-là sont épris d’une liberté sans restriction ni concession et n’auront de cesse de se battre tant qu’ils n’auront obtenu satisfaction.

Sans pour autant considérer l’Oracle comme leur ennemi, les Ondins insurgés n’ont cependant plus foi en sa philosophie pacifiste et désormais ne le suivent plus dans sa quête d’une cohabitation et d’une fraternité entre les deux peuples. Ils errent entre terres et mers et, portés par leurs idéaux, ils ne font preuve d’aucune pitié ni d’aucune indulgence envers leurs ennemis dans leur recherche obstinée de dominer l’homme.






--------------------------------------Les Esclaves

Nul besoin d’un long exposé pour dépeindre la situation des Ondins esclaves… Prises de guerre ou prisonniers de rafles, ils connaissent un sort que d’aucuns ne leur envient : parqués dans les geôles de la forteresse de Krohn, pas un ne peut espérer revoir un jour la couleur de l’océan…

Voués à une vie d’indigence et de labeur, rythmée par la continuelle souffrance infligée par leurs tyrans, les Ondins esclaves subissent les quatre volontés des Spadassins et de la Haute Autorité sans n’attendre plus rien de la vie que la mort. La majeure partie des Ondins et Ondines faits esclaves sont destinés aux basses et dures besognes inhérentes à l’entretien de la forteresse tandis que d’autres, peut-être pas les mieux lotis, rejoignent les appartements privés de Krohn ou de ses Fidèles pour assouvir leur fantasmes et satisfaire leurs besoins charnels. Les Ondins les plus combatifs sont mis à rude épreuve dans l’arène des sous-sols de la forteresse où ils servent de combattants de cirque pour le bon plaisir de Krohn. Certains, même, sont amenés à faire office d’adversaires aux Spadassins durant leurs entrainements.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 

LES ONDINS : CLASSES JOUABLES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bigbang-odyssee :: > Guide de Jeu :: ▪ Archives historiques ▪ :: ▪ Peuple de la Mer ▪-