AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CONTEXTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La roue du Destin
Ѫ
Ѫ

avatar

Messages : 52

MessageSujet: CONTEXTE   Mer 7 Mai - 9:51








Le monde a changé… Je le vois dans l’eau qui s’étend à perte de vue, je le ressens dans la terre qui tremble de peur et de fureur, je le sens dans l’air qui exhale le feu et le sang, je le perçois dans les regards qui expriment l’effroi, la haine, l’aigreur mais trop peu d’espoir… Beaucoup de ce qui existait jadis est perdu car aucun de ceux qui vivent aujourd’hui ne s’en souvient…



Tout commença avec la colère des éléments déchaînés, une catastrophe écologique sans précédent qui renversa à jamais le frêle équilibre naturel de la Terre. Les continents furent engloutis dans leur quasi-totalité. L’écosystème planétaire fut irrémédiablement touché. Des failles béantes formées s’échappa l’innommable. Et… Combien d’êtres humains périrent, sinon du cataclysme lui-même, de la pénurie engendrée, des maladies ressurgies de l’oubli ou de la lutte pour leur survie ?... Les rares rescapés, désemparés et sans repère dans un monde devenu hostile, furent longtemps en proie au désordre et à la discorde, confinés sur des îles. Avec le temps, des clans s’organisèrent pour apprendre à survivre et finalement s’adapter à ce nouvel environnement mais l’absence de structure hiérarchique solide et d’organisation donna la part belle à la loi de la jungle.


Malgré leurs innombrables tentatives pour enrayer l'anarchie, les hommes ne parvinrent pas à s'entendre sur une instance dirigeante. Déchirés, dispersés et sans chef, il ne restait aucune force dans le peuple de la terre. Après l’exode de l’an zéro vint le règne des terres flottantes durant lequel les hommes s’entretuèrent pour coloniser les territoires encore épargnés par l’avancée des océans, puis s'ensuivit la guerre des Sept Clans qui vit passer presque trente hivers. Ce fut ensuite l’Âge des loups au cours duquel l’homme apprit à ses dépens que des créatures infernales peuplaient aussi les dernières terres. Les décennies s’enchaînèrent, puis les siècles et bientôt trois millénaires nous séparèrent de l’an zéro.

Parce que les voies du destin sont impénétrables, le chemin de la vie et la nature firent leur œuvre, amenant une lente et progressive évolution qui engendra au fil des siècles une nouvelle espèce d’êtres vivants parfaitement adaptée aux rudes conditions de vie aquatique. Appelés « Ondins » en référence aux génies des eaux de la mythologie germanique, ces créatures mi-hommes mi-poissons se multiplièrent et développèrent leur civilisation dans les abysses sous l’égide d’un Oracle, prophète élu par leurs divinités de génération en génération. Dans leur Eldorado qu’ils ont nommé Eternia, les Ondins vécurent en paix des siècles durant entre les murs de leur belle cité Atlantii, sans se préoccuper des tourments qui pouvaient déchirer leurs voisins les hommes sur la proche île d’Ásgard. Certains lièrent des affinités avec l’autre peuple et des relations de commerce et de troc purent même voir le jour.

Malheureusement, ces êtres amphibies, intelligents et pacifiques, qui vivent en organisation sociale structurée, à l’aise tant sur la terre ferme que sous les mers, ont peu à peu amené malgré eux le dépit et la jalousie dans le cœur de certains hommes. Le manque d’espace vital, les importantes pénuries générées par la pauvreté des terres de plus en plus gagnées par les eaux, les conditions de vie extrêmement précaires et éprouvantes de leur quotidien… Tous ces facteurs contribuèrent à prévoir une extinction plus ou moins imminente de l’espèce humaine au profit des Ondins et ce constat créa une psychose collective à leur encontre.


C’est dans ce contexte indécis et mitigé qu’un homme, Krohn, le plus farouche ennemi du Peuple de la Mer, fit son apparition. Tyran au parcours marqué par des actes sanglants en tous genres à l’encontre des ondins et de tout homme s’interposant, il acquit une funeste notoriété par le sang que fit couler son épée. Conditionné par un passé trouble et une haine viscérale pour les Ondins, Il exploita les doutes et les peurs qui hantaient l’esprit des hommes et attisa le dégoût jusqu’à pousser à la révolte. Lorsqu’il parvint à se constituer une armée conséquente d’hommes d’armes, les Spadassins, et à s’emparer du Lhûgiath, un territoire de la Cordillère Aginno sur lequel il édifia sa forteresse, Krohn se proclama « Haute Autorité des Hommes » avec l’ambition d’étendre ses conquêtes et réduire à l’esclavage tous les Ondins qui ne connaîtraient pas un sort plus funeste. Multipliant les actes de violences envers les Ondins, c’est une guerre sans merci qui se livra dès lors entre représentants de chaque peuple.


Parallèlement, des laissés-pour-compte de chaque camp se liguèrent, les pirates de la Horde, et unis par leur commune rancœur, ils se mirent à sillonner les mers à bord d’un vaisseau imposant : le Léviathan, larguant les amarres sur les quelques centaines de kilomètres de côtes de Faur-Llyr ou sur les rives d’Iskar pour piller et détruire sans faire de distinction entre humains et Ondins. Les pirates de la Horde ne connaissent ni la pitié ni les scrupules et ne sont guidés que par l’appât du gain.



Entre ceux, épris de liberté qui luttent pour préserver leurs droits fondamentaux, ceux animés par le fanatisme qui combattent pour des valeurs morales douteuses et les derniers, sans foi ni loi, qui tentent de tirer profit de cette guerre, sauras-tu trouver ta place en ce monde ?... L’heure approche où la haine des uns et l’espoir des autres détermineront le destin de tous…

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 

CONTEXTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bigbang-odyssee :: > Guide de Jeu :: ▪ Archives historiques ▪-